purifie et libère l’organisme des toxines

stimule le métabolisme et détoxifie le corps en douceur

Action :

  • draine et élimine les déchets acides (action sur les douleurs rhumatismales et articulaires)
  • nettoie les organes, la peau ….
  • oxygène l’organisme
  • reminéralise (action sur les cartilages), anti-inflammatoire
  • protège les cellules de la peau contre le stress oxydatif
  • renforce les vaisseaux sanguins
  • diminue la tension artérielle et combat la rétention d’eau

Riche en :

  • anti-oxydants
  • vitamines A, E, D3, C, B1, B2, B3, B5, B6, B8, B9, B12, K1
  • oligo-éléments cuivre, fer, manganèse, zinc
  • silicium organique, magnésium, calcium, enzymes, acides aminés ….

Utilisation :

  • 1 verre à jeun
  • tous les matins
  • pendant 3 semaines

“Le printemps marque, dans la nature, le début d’un nouveau cycle biologique. Par analogie, l’homme, dont les rythmes sont en résonance avec ceux de la nature, participe lui aussi à ce renouveau.

Notre organisme va réagir comme un véritable émetteur récepteur à ces variations énergétiques de l’environnement. Il se comportera comme un miroir face à la nature : ce qui se passe au dedans se passe aussi au dehors et inversement. Hippocrate, grand savant et médecin grec, faisait reposer le rythme de vie et de santé sur un ensemble de 13 lunaisons.

La première, celle de printemps, qui commence à la nouvelle lune, se situe généralement en mars. C’est la lune du réveil de la vie, qui est réputée pomper la sève, et déclencher le rythme de vie chez les plantes. Autour de nous, la nature renaît, les arbres bourgeonnent et semblent rajeunir.

La nouvelle sève va réveiller les rameaux endormis : c’est le moment de récolter la sève de bouleau encore appelée eau de bouleau et c’est aussi le moment précis et idéal où l’organisme sortant de l’hiver a besoin de se nettoyer le sang des déchets accumulés lors de la stase hivernale. On va donc régénérer le sang, éliminer les déchets et purifier l’organisme.

L’action dépurative de la sève agit sur l’équilibre des humeurs par l’intermédiaire du sang.

La cure de sève, associée à la dynamique des saisons, vise autant à soutenir un processus organique de reviviscence où le sang se rajeunit, qu’à purifier le sang enlourdi par la stase hivernale, le froid et l’alimentation.

Alliée aux saisons, la cure de sève amplifie la relation existant entre la nature au dedans de l’homme et ce qui se produit au dehors dans la nature.

Faire sa cure de sève, c’est mettre son corps en harmonie avec la nature et ses rythmes.

La sève de bouleau est liée à la PURIFICATION, tant corporelle que spirituelle, à la REGENERATION puisque la sève contient l’énergie vitale (le prana), ce souffle vital qui contribue à ouvrir les bourgeons.”

extrait du Traité de gemmothérapie, la thérapeutique par les bourgeons, de Philippe Andrianne